Tapis en laine naturelle

tapis laine naturelle bizet noire du velay

Nouvelle réalisation du tapis Rose Noire en laine 100% naturelle. Trois laines différentes composent ce tapis : de la laine blanche, de la laine de bizet et de la laine de noire du Velay. Ces laines qui ont été choisies pour leurs teintes naturelles n’ont nécessité aucune coloration.

salon made in France

Retrouvez-moi au salon made in France, à Paris porte de Versailles, du 18 au 20 novembre 2016. stand : D62

affiche

Premier tapis contemporain de Jory Pradelle pour le nouveau catalogue Parsua

CB-1163
Parsua a choisi pour son nouveau catalogue de tapis contemporains haut de gamme, une création originale et exclusive de Jory Pradelle. Ce tapis rond « meeting point » de 3 m de diamètre est présenté en avant première sur le salon Décorex de Londres du 22 au 25 septembre 2013,  un des plus importants salons actuels dédié à la décoration.

Parsua : 17, quai Voltaire  75007 Paris – www.cbparsua.com

les nouveaux tapis design de Jory Pradelle réalisés sur Aubusson pour l’Oréal Paris

DSC_4882

Depuis quelques semaines, deux tapis design contemporains de Jory Pradelle décorent les salons d’accueil de l’Oréal Paris à l’étage international. La célèbre marque de cosmétiques a commandé à Jory Pradelle, deux tapis originaux et issus de la gamme de tapis de luxe réalisés à Aubusson ;  un nouveau modèle de tapis carré « la ronde des carrés » et une création couleur personnalisée de « sur un air de danse ».

DSC_48681

Edward Hopper : une exposition à voir absolument…

hopper.nighthawks-360x196Jory Pradelle retrouve chez Edward Hopper, une notion sur laquelle il travaille depuis toujours : donner l’illusion de la simplicité, autrement dit que la maîtrise d’une oeuvre soit telle que celle-ci  s’impose comme une évidence. Dans ces peintures, le sens de la composition, de la couleur, les études de mouvements font écho à l’univers personnel de Jory Pradelle.

le tapis entre symbole et langage

DSC_1563-360x240Depuis toujours et encore aujourd’hui, le tapis porte en lui un langage codé qui en fait beaucoup plus qu’un objet décoratif.  Sur ce thème on peut consulter l’ouvrage de Jean Michel Testard « la symbolique dans le tapis kilim » dans lequel il parle du langage des signes de tissage chez les nomades afghans qu’il a découvert dans les années 1960 et qu’il présente comme le « fragment d’un langage oublié ».

Page 1 sur 3123